Parentalité : on en parle…

Chaque mois, vous retrouvez ici de nouveaux articles sur la Parentalité bientraitante qui répondra à un aspect de l’obsédante et parfois culpabilisante question « Comment éduquer mon enfant? » Vous n’y trouverez pas de recette infaillible, plutôt quelques grands principes que chaque parent, avec sa personnalité et dans son contexte familial, pourra s’il le trouve judicieux, tester ou (re-tester).

Tous ces textes, sont éclairés à la lumière de ce que l’on sait maintenant des phases du développement de l’enfant, aux différents âges. Ils sont sous-tendus par une logique de respect de l’enfant (mais aussi de ceux qui vivent à son contact, ses parents y compris). Élever un enfant (vers le haut!), c’est connaître les différentes pulsions qui le gouvernent, non pas en les combattant toutes frontalement, au risque de la brutalité, ni en les laissant se déployer dans l’indifférence, mais plutôt en les contournant intelligemment et en proposant des alternatives non-violentes à cet enfant. C’est pourquoi à Parentalité j’accole le qualificatif bientraîtante.

Dans mon respect pour lui, j’inclus aussi bien sûr l’attention que je porte à ses besoins de structure et la nécessité pour lui qu’il intègre certains apprentissages qui, s’ils venaient à lui manquer constitueraient un handicap relationnel, social ou personnel. L’amour donc ne suffit pas! Sortons du clivage : « Si je l’aime, je lui doit tout » ou « Si je le contrains, c’est que je suis un mauvais parent ».
Lorsque je déposerai ici un article que je n’ai pas écrit moi-même, je ferai mention de son auteur. Si vous aimez et utilisez l’un des miens, je vous remercie d’en faire autant.

Les chemins de la PARENTALITÉ bientraîtante :

Parentalité bientraitante 1 Qu’est ce que la Parentalité?

Parentalité bientraitante 2  Drogue et dépendance chez l’adolescent

Parentalité bientraitante 3 Nos enfants face aux écrans multimédia

 

Une bibliographie complète sur la PARENTALITÉ bientraîtante
J’avais le projet de lister et de décrire ici quelques ouvrages pratiques pleins de bons conseils… et j’ai renoncé devant l’ampleur de la tâche et aussi parce que j’ai découvert des sites tels que celui-ci, qui le fait mieux que je ne pourrai le faire moi-même. Je vous invite donc à parcourir le :
Centre de Ressource Documentaire sur la PARENTALITÉ
Et puis, si vous souhaitez y ajouter un conseil de lecture, n’hésitez pas à m’en faire part, je l’intégrerai sur cette page.